Left Retourner à la boutique
Commande

Votre panier est vide

Promotion
Read more
Paiement sécurisé - livraison gratuite en France

Soin de l’acné : 5 conseils pour une approche globale

Les différents types d'acné

L’acné nécessite une approche globale (holistique) et différenciée selon le type d’acné auquel la personne est confrontée. L’on peut dissocier l’acné dite rétentionnelle de l’acné inflammatoire. Dans 60% des cas, ces deux formes d’acné vont cohabiter. L’on parle alors d’acné mixte.
L’acné rétentionnelle est due à un excès de sébum. Elle se voit par l’apparition de petits comédons, sous la forme de points noirs ou points blancs. Et l’autre type d’acné, l'acné inflammatoire, est dû à une bactérie qui est naturellement présente dans la peau, mais qui dans ce cas précis prolifère. Cette prolifération de la bactérie P. acnes conduit à la production de substances inflammatoires qui se répandent dans les couches inférieures de l’épiderme. Vous connaissez peut-être cette sensation d’un bouton en formation, dans les profondeurs de la peau, qui annonce un bouton d’acné dans les jours à venir.

Pour comprendre les conditions qui conduisent à de l’acné, il est utile de comprendre d'abord le rôle du sébum. Cette substance huileuse protège la peau de la sécheresse et des agressions extérieures, et lorsque ses pores sont obstrués, elle ne peut pas faire son travail. Cela peut provoquer une inflammation, qui entraîne à son tour la prolifération de bactéries.


Il y a des causes profondes sur lesquelles il est difficile d’agir : les changements hormonaux, somme toute naturels, ne peuvent pas être bouleversés. Les effets de stress, d’anxiété, et les déséquilibres alimentaires peuvent par contre être améliorés ; de même que l’environnement direct de la peau. Nous évoquions l’inflammation par les bactéries, c’est une première cause sur laquelle vous pouvez agir.



Protéger sa peau des sur-inflammations liées aux bactéries avec la soie

 


L’acné liée aux états inflammatoires de la peau est renforcée par un environnement humide dans lequel les bactéries peuvent proliférer. Où rencontre-t-on cet environnement humide ? Dans une taie d’oreiller en coton. En effet, le coton a un très fort coefficient d’absorption. Le coton absorbe la transpiration, et va donc créer à l’intérieur de l’oreiller un environnement humide, propice à la prolifération de bactéries. En contact avec la peau, toute la nuit, ces bactéries vont surinflammer la peau et aggraver l’acné. Il est donc primordial d’éviter les taies d’oreiller en coton, et de les remplacer par des taies d’oreiller naturellement antibactérienne. C’est là que la soie entre en jeu. La soie est une fibre naturelle antibactérienne. Faite du fil du cocon de soie, le cocon protège le papillon en devenir : il le protège des bactéries. L’activité anti-bactérienne de la soie est démontrée. En dormant sur une taie d’oreiller en soie, la sur-inflammation due aux bactéries proliférant dans le coton est limité.
Il faut noter que pour un bon usage de la soie, il faut la laver régulièrement : environ toutes les semaines.


Concernant l’acné rétentionnelle, La soie est reconnue scientifiquement et médicalement pour ses propriétés antimicrobiennes, antioxydantes (liées à l’inflammation) et régénérantes pour la peau. La taie d’oreiller en soie prend soin de votre peau toute la nuit. La soie prévient l’apparition des petites imperfections et participe à la régulation de l’acné en réduisant l'excès de sébum, la peau reposant et respirant sur une surface plus hygiénique.

 

Premier conseil : utiliser une taie d’oreiller en soie pour ses propriétés antibactériennes qui vont diminuer l’effet inflammatoire de l'acné. 


Apaiser son stress, diminuer son niveau d’anxiété grâce à l’aromathérapie et l’aromachologie


Deuxième levier sur lequel vous pouvez agir : votre niveau de stress. Il existe de nombreuses façons de le faire : méditation, sophrologie, etc. et nous vous proposons en particulier l’aromathérapie et l’aromachologie.

L’aromathérapie est une médecine naturelle utilisant les propriétés thérapeutiques et odorantes de plantes aromatiques pour soigner ou prévenir les maladies. Elle s’intéresse aux symptômes physiques comme aux symptômes psychologiques.

Elle est complémentaire de l’aromachologie qui se définit comme la science étudiant les relations entre les odeurs et le comportement, l’humeur et le psychisme des individus. L’aromachologie concerne les effets positifs des arômes et de l’olfaction sur la psychologie des individus : émotions, humeur, comportement, etc. Les deux approches ont fait l’objet de nombreux travaux de médecine et de pharmacie, ainsi que de prix Nobels.


Ces recherches ont permis de démontrer les effets apaisants et calmants de plusieurs huiles essentielles dont l’orange douce, la bergamote, le patchouli, la camomille, et le vétiver. Le fait de sentir et humer ces actifs aromatiques permet d’envoyer au cerveau un message d’apaisement qui diminue le niveau de stress. 


Si le stress peut entraîner des poussées récurrentes d'acné, il peut aussi faire perdurer l'affection. En plus de provoquer des changements hormonaux et des poussées d'acné, le stress peut également affecter votre système immunitaire, ce qui peut rendre votre peau plus sujette aux infections et aux imperfections.

 

Second conseil : utiliser des brumes d’oreiller (naturelles de préférence) contenant des actifs aromatiques apaisants issus de l’aromathérapie et de l’aromachologie. Cela diminuera votre niveau de stress avant de vous coucher, vous permettant potentiellement d’offrir un temps de régénération important à la peau sans la soumettre à un stress important.



Manger sainement : la base d’une peau équilibrée


L’on ne le dira jamais suffisamment, mais la nourriture a un impact très fort sur notre peau. Trop gras, trop sucré, trop salé, voire trop alcoolisé, voici les quatre terribles conditions qui favorisent l’acné. Le chocolat en pâte à tartiner à l’excès, de la charcuterie, des vins, tout ceci fait peut-être frétiller vos papilles, mais malmène votre peau. Une alimentation saine et équilibrée vous permettra sur le long terme, d’entretenir les bonnes conditions pour limiter l’acné.


Une bonne alimentation saine est un élément essentiel pour réduire les effets du stress sur le corps et la peau. Intégrez à votre régime quotidien des fruits et légumes frais, des noix et beaucoup d'eau. Évitez l'alcool et la caféine qui font baisser votre insuline et peuvent exacerber les effets du stress sur le corps et la peau. En outre, veillez à boire suffisamment d'eau pour garder la peau hydratée et sans acné.
Pour avoir un régime riche en fibres, en protéines, en légumes et en sucre, il faut équilibrer les catégories d'aliments et obtenir le bon équilibre des trois. Les légumineuses sont également importantes, car elles apportent des fibres, des antioxydants et des vitamines. L'objectif est de manger des aliments qui, en plus d'avoir bon goût, sont bons pour la santé.


Troisième conseil : En adoptant une alimentation saine, riche en fruits, en légumes et en acide gras essentiels, peut aider votre peau à se débarrasser de l'acné en quelques jours.




Choisir vos produits cosmétiques : éviter les composants comédogènes


Si vous voulez vous débarrasser de l'acné, vous devez faire attention à vos produits de soins de la peau. Ces produits ne doivent pas obstruer vos pores. Il est également conseillé d’éviter les produits contenant de l'alcool ou de l'essence.
Le terme comédogène signifie que le produit obstrue les pores de la peau. Les ingrédients comédogènes peuvent être trouvés dans de nombreux produits. Certains composants comme l’avocat, l’argan, le camélia, la lanoline acétylée, certains colorants et parfums synthétiques sont particulièrement comédogènes. L’accumulation de silicones serait aussi un facteur aggravant de l’effet comédogène : dimethicone, et autres exemples Stearyl Dimethicone, Trimethylsilylamodimethicone Polysiloxane, Cyclopentasiloxane, Cyclotetrasiloxane, Cyclohexasiloxane, Diméthylpolysiloxane, Diméthiconol, Phényldiméthylpolysioxane, etc.
Enfin, les filtres solaires peuvent également avoir un effet occlusif : plus la protection solaire est élevée, plus l’effet occlusif peut être important.


Quatrième conseil : essayer d’éviter les produits cosmétiques comédogènes, obstruant les pores de la peau



La pollution, source de problèmes pour la peau


L'une des causes des problèmes de peau, dont l'acné, est la pollution. Les polluants accumulés peuvent altérer le film lipidique de la peau, qui sert de barrière protectrice. Les lipides affectent également le sébum sécrété par la peau, qui devient improductif en tant qu'agent protecteur. Dans ce cas, le sébum se dépose à la surface de la peau, où il devient un facteur aggravant de l'acné.

Diverses sources de pollution sont responsables de la dégénérescence de la peau. Les polluants atmosphériques proviennent de différentes sources, dont l'agriculture et les systèmes de chauffage. Ces polluants peuvent être transportés sur de grandes distances et même atteindre des zones éloignées. On les retrouve dans les glaces de l'Antarctique. Ces polluants affectent la qualité globale de la peau. La pollution de la peau est donc un problème important à traiter.
En mettant en place une routine de beauté avec un nettoyage de la peau le matin, et un nettoyage de la peau le soir, avec un produit cosmétique adapté, permettra de débarrasser la peau des agents polluants auxquels elle aura été exposée la journée ou la nuit.


Cinquième astuce : avoir une routine de nettoyage de la peau le matin et le soir pour débarrasser la peau des polluants. La régularité de cette routine est cruciale.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

français
France (EUR €)