LIVRAISON GRATUITE, en France métropolitaine, dès 39€ d'achat

Soie ou satin : quand le vocabulaire du tissage se mêle aux matières

De nombreuses expressions sont des approximations. Mais il y en a une qui crée une certaine confusion, c'est celle du satin versus soie. Souvent, les consommatrices et consommateurs assimilent les deux : soie = satin. Or la soie est avant tout une matière, et le satin est une technique de tissage. 

Cependant la confusion peut tout à fait se comprendre : il existe du satin de soie (comme il existe du satin de coton). Nous vous expliquons ici les différences et les points de rapprochement entre la soie et le satin. Nous en profiterons pour faire un petit détour du côté du vocabulaire lié au tissage. 

 

Est-ce qu’il y a des différences entre la soie et le satin ? Quelles sont-elles ?

« Bien sûr que je connais la soie et le satin. J’adore acheter des vêtements dans ces matières, elles sont si douces et confortables. » Vraiment ? La soie et le satin désignent deux choses complètement différentes et ne font pas partie de la même famille.

La soie est une matière, contrairement au satin qui de son côté, est une manière de tisser. Il existe donc diverses sortes de satin étant donné qu’il y a plusieurs façons de tisser. Nous retrouvons par exemple du satin de soie, du satin de polyester, du satin de laine, du satin de nylon, du satin de coton

Penser au satin, c’est penser à un tissu brillant. Nous l’assimilons très facilement à ce rendu visuel. Dans l'imaginaire collectif, satin est synonyme de brillance. Il y a une explication à cela. Si l’on souhaite avoir une surface plus lisse, plus réfléchissante, il faut utiliser un tissage satin qui va réduire les croisements de fils et permettre d’obtenir le côté brillant.

Les différents satins

Il existe différents types de satin puisqu’il existe différentes manières de tisser (voir explications plus bas dans l’article).

  • Le satin de soie naturelle est le satin le plus ancien qui existe. Apparu en Chine il y a plus de 2000 ans, il était principalement utilisé pour les parures et les tissus d’habillement. Par la suite, il s’est exporté et s’est ancré dans les mœurs comme un produit de luxe.

Le satin de soie est très brillant car le fil de soie tissé par le ver à soie, chenille du bombyx du mûrier, est naturellement scintillant. La soie est également une matière très solide. Plus de quantités de fils peuvent donc être utilisées lors du tissage et donc la surface finale sera bien plus lisse.

  • Le satin de coton, ou ‘satinette’, permet de produire un effet lisse et soyeux à partir du coton, matière végétale naturelle. Ce satin est plus généralement utilisé pour le linge de lit ou encore l’ameublement. Il est très doux au contact de la peau, mais n’est pas glissant.
  • Le satin de polyester est tissé avec des fils synthétiques, le polyester étant une matière artificielle dérivée du pétrole. Ce satin est bien plus abordable et moins onéreux, mais également plus glissant que des matières dites ‘naturelles’ et ne possède évidemment pas leurs bienfaits.

Quelles sont les différentes façons de tisser ? Parlons d'armures textiles 

Si l’on ne souhaite pas tisser en satin, alors on peut tisser en sergé (twill) ou en toile par exemple.

Nous allons ici évoquer les armures textiles : une armure est une séquence d'enchevêtrement de fils entre eux. Cela crée un motif décoratif ou technique. 

L'armure sergé ou twill est un autre mode de tissage. Il s'agit d'une armure qui consiste à croiser les fils de tissus en diagonale. C’est cette technique qui apporte un effet visuel caractéristique avec ses rayures obliques. Le twill de soie est souvent utilisé pour les cravates par exemple. 

L'armure toile est la plus répandue. Avec l'armure toile, les fils se croisent de façon alternative : un fil dessus, un fil dessous. Vous pouvez voir dans le visuel ci-dessous que les fils s'alternent de façon différente selon les trois principales techniques de tissage textile. 

Tissage armure
Voici donc ce qui explique que, pour une même matière, certains tissus auront un rendu plutôt brillant et d’autres auront un fini plutôt mat. La façon dont les tissus sont tissés, le type d'armure dont ils sont faits, va donner des rendus et des caractéristiques différentes.
Si nous prenons l’exemple des vêtements, si un foulard est tissé sergé de soie il sera beaucoup moins brillant qu’une robe en satin de soie. La matière est la même dans ce cas-là mais la manière de tisser diffère.

Les particularités d’une taie d’oreiller en soie vs les particularités d’une taie d’oreiller en satin

Amateurs des taies d’oreiller en soie Benu Blanc, je ne vous listerai pas tous les bienfaits de la soie, fibre naturelle obtenue grâce aux vers à soie. Vous pouvez les retrouver par exemple dans cet article de blog. Je reprendrai simplement ici les bienfaits principaux : le fil de soie est composé de fibroïne, une des deux principales protéines de soie. La fibroïne confère un caractère hydrophobe : toute la nuit l'hydratation de votre peau est respectée. A l'inverse si vous avez un tissu absorbant (comme le coton ou encore le lin qui sont des matières végétales et qui ont donc besoin d'eau), votre peau est déshydratée. La soie est aussi naturellement antibactérienne, anti-acariens et anallergique. Anallergique veut dire qu'il est impossible d'être allergique à la soie. 


Pour mémoire, une taie d'oreiller, faite de cette matière noble et ancienne qu'est la soie, est LE premier geste beauté à adopter pour protéger votre peau et vos cheveux toute la nuit ! Tissu hydrophobe, antibactérien, il n’absorbera pas l’eau de vos cellules et maintiendra l’hydratation de votre chevelure pendant votre sommeil.

La soie est gradée en fonction de sa qualité et de nombreux critères évaluent sa valeur. (Nous avons écrit un sujet en amont sur les divers types de soie et les différentes qualités de soie. N’hésitez pas à aller le lire si vous souhaitez plus d’informations sur cette noble matière).
Il existe par ailleurs des toiles, des satins, des twills, ou encore des velours de soie.

Le satin lui, peut être très doux en fonction du fil utilisé pour tisser. Visuellement brillant, il peut attirer l’œil du consommateur et apporter une touche lumineuse à la chambre à coucher. Si la surface est suffisamment lisse et brillante, alors les cheveux seront moins tiraillés car ils frotteront moins sur la taie en soie contrairement à un contact avec le coton ou le lin. 

Cependant, le satin ne peut pas remplacer les multiples bienfaits d’une soie hautement gradée aux nombreuses vertus.
La soie est donc à privilégier au satin de nylon ou de polyester, pour plusieurs raisons :

Cette matière est naturelle, riche en protéines et en acides aminés, alors que le satin de polyester est une matière synthétique transformée chimiquement à base d’une fibre dérivée du pétrole.

Contrairement au satin, la soie possède des vertus inégalables, elle est thermorégulatrice, n’absorbe en aucun cas l’humidité et est d’une douceur incomparable. Son côté thermorégulateur maintient la fraîcheur lors de la saison estivale, et apporte de la chaleur en hiver !

Le satin de polyester, par exemple, est électrostatique et génère de la transpiration pendant la nuit.

Avec une taie d’oreiller en soie, vous ne vous réveillerez jamais les cheveux dressés sur la tête ni le visage plein de sueur (sauf en cas de cauchemar !).

Si vous avez besoin et envie d’une taie d’oreiller en soie, ne partez pas sur une taie d’oreiller en satin de polyester, de nylon en substitution. Si visuellement, les deux peuvent avoir des similitudes, prenez garde ! En aucun cas elles ont les mêmes bienfaits pour la peau et le confort, bien au contraire.

Le lavage de la soie et du satin joue un rôle important sur le long terme 

Comme vous pouvez retrouver dans nos fiches produits et notre article de blog dédié, la soie doit être entretenue avec délicatesse.
La soie est tellement fragile qu’il faut la chouchouter. Lavage à l’envers à la main ou délicat en machine à 30° avec une lessive adaptée, il faut lui apporter un soin tout particulier pour la protéger. Ce sont les tours/minute qui vont avoir un effet désastreux sur la soie. Quand le linge est lavé et essoré à plus de 800 tours/minute, les fibres sont maltraitées. La fibre naturelle de la soie va souffrir des essorages trop violents et perdra de sa beauté. 

Concernant le satin, chaque sorte doit être entretenue d’une manière différente. Soyez donc vigilant si vous vous tournez vers un produit en satin car des dégâts sur le tissu, moins durable et qualitatif dans le temps, peuvent vite survenir.

Faites attention aux confusions soie versus satin 

Il est assez courant de retrouver le satin mentionné sur une étiquette (vêtement, tissu, accessoire…).
Or, cela n’est pas possible étant donné que nous venons de voir que le satin est une technique de tissage et non une matière, contrairement à la soie. Soyez donc attentifs aux dires des marques concernant la composition de leurs produits, les arnaques sont nombreuses et pas toujours détectables !

 

Crédit photo image de tissus de soie : Pierre Aymeric, photo prise au festival de la soie de Lyon 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés